Le livre « papier » regagne du terrain

lemonde 5 mai 2017(« Le Monde » du 5 mai 2017)

 

Lecture d’entre-deux tours

« La Présidente : tomes 1 et 2 » par François Durpaire et Farid Boudjellal

Et si Marine Le Pen remportait la prochaine élection présidentielle? Vu le succès de ses thèses auprès du grand public et le comportement suicidaire de ses adversaires politiques, le scénariste François Durpraire arrive à nous convaincre de la possibilité de la chose. Au fil d’une intrigue largement appuyée sur des informations factuelles (histoire de la 5ème République, passé du FN et extraits de son programme, dissensions avérées au sein du PS et des Républicains) mais également ancrée dans le quotidien d’une famille française de base (la grand-mère, ancienne résistante; les petits-enfants issus de l’immigration et adeptes d’une contre-offensive via internet), il nous fait suivre le devenir de la France après l’élection présidentielle. Le constat est rude et se base largement sur la pauvreté intellectuelle des cadres du parti qui, du jour au lendemain, se verraient propulsés à la tête de départements essentiels pour la survie du pays. Leurs recettes doctrinaires y feraient long feu, leur aveuglement têtu délabrerait le pays. La démonstration est limpide.

Le tome 2 nous propulse en 2021. Le premier mandat de la présidente s’achève et les sondages la donnent perdante au 2ème tour, supplantée par Mohamed Labbes, le leader du parti Fraternité. Un musulman à la tête de l’état, impensable pour celle dont l’objectif était de restituer sa grandeur au pays tout en rendant les étrangers responsables des troubles causés par sa propre gestion chaotique. Au lieu d’en tirer les leçons, la présidente décide de charger encore plus ses habituels boucs émissaires tout en serrant encore la vis sécuritaire. Tout aussi parfaitement ancré dans notre époque, ce deuxième tome de « La Présidente » annonce de manière très crédible la couleur probable du paysage socio-politique des prochaines années. Publié fin octobre 2016, le volume anticipe des décisions d’hommes politiques vérifiées il y a peu (la fermeture des frontières américaines pour certains musulmans) et montre la voie vers laquelle, en toute logique, certains votes et certains choix (le Brexit), vont nous mener.  Autre domaine dans lequel les auteurs risquent des prédictions : les avancées technologiques et leurs applications lorsqu’elles tombent en de mauvaises mains. Vous vous sentez déjà fliqués par Facebook et Apple ? Les possibilités de vivre pire sont multiples et la présidente et ses sbires ne rechigneront pas à les utiliser.

Les auteurs se réclament d’un nouveau courant : la « science-fiction civique », reconnaissons-leur une réussite dans le genre : impossible, à la lecture de ces deux volumes, de ne pas ouvrir les yeux.

Les anti-lecture font campagne

a-bas-la-lecture

Vendredi 3 mars : Soirée Kachinas

C’est avec plaisir que nous collaborons à la soirée « Kachinas » en proposant une sélection de livres en rapport avec les deux thèmes abordés.

Ces livres, dont la liste se trouve ici, seront consultables sur place, puis pourront être empruntés à la bibliothèque.
2017-03-03_bistro20171

Travail scolaire sur les réfugiés espagnols

refugies

Vous êtes nombreux, étudiants de l’Athénée Royal Prince Baudouin, à effectuer des recherches sur la Guerre Civile espagnole et sur les réfugiés arrivés à Marchin dès 1937. Plusieurs d’entre vous nous ont déjà rendu visite.

Petite info pour tous ceux qui cherchent encore : nous avons rassemblé en salle de lecture toute la documentation dont nous disposions à ce sujet.

Il s’agit notamment de deux ouvrages édités pour les jeunes sur la Guerre Civile en général et de deux recueils de témoignages de réfugiés. Parmi ces témoignages, certains concernent des personnes ayant transité par Marchin.

Afin de venir en aide au plus grand nombre d’entre vous, ces documents peuvent être consultés et photocopiés, mais pas empruntés.

Trois nouvelles séries manga

Les mangas ont le vent en poupe auprès des jeunes –et de certains moins jeunes- lecteurs. A l’image des séries de bandes dessinées, il en est de très bonne qualité comme de moins recommandables. Celles-ci nous ont été conseillées par des confrères bibliothécaires et par un passionné du genre.

Elles prennent place parmi les autres séries que nous mettions déjà à votre disposition et sont dès aujourd’hui prêts à être découvertes.

silent-voice1« A silent voice » de Ōima, Yoshitoki

Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule.
Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible.
Psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes… jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. À cet instant, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable…

(Source : http://www.manga-news.com/)

(Série complète en 7 tomes, tous âges)

dilemmaDilemma

Yuzuru n’est guère enchanté d’aller dans une nouvelle école. Pas très sociable, il préfère être seul et serait même prêt à souhaiter la mort de ses nouveaux camarades pour ne pas affronter cette épreuve… Lorsqu’il arrive dans sa nouvelle classe, le drame commence : tous les élèves et le professeur sont morts, allongés sur le sol. Encore sous le choc et dans un état de panique total, Wabiko, une jeune fille qui prétend être Dieu, entre en contact avec lui. Elle le plonge dans un dilemme infernal et lui demande de choisir qui elle doit ressusciter et qui elle doit laisser pour mort. Un choix impossible…

(Source : http://www.manga-news.com/)

(Série en cours, 7 tomes parus. A partir de 13 ans)

last-heroLast Hero Inuyashiki

À 58 ans, Ichiro Inuyashiki est loin d’être un modèle pour ses enfants. Vieux avant l’âge, méprisé de tous, il a vécu toute sa vie en employé de bureau minable et n’a pour toute amie que sa chienne Hanako. Comme si cela ne suffisait pas, on lui diagnostique un cancer en phase terminale lors d’un examen de routine… C’en est trop pour le pauvre vieillard. Alors qu’il pleure de désespoir dans un parc en pleine nuit, une lumière aveuglante apparaît… et c’est l’impact !
À son réveil, étendu dans l’herbe, Inuyashiki n’est plus le même. Il a été transformé en cyborg surpuissant, libre de faire ce qu’il veut de ses nouveaux pouvoirs, le meilleur comme le pire. Et il n’est pas le seul dans ce cas…

(Source : http://www.manga-news.com/)

(Série en cours, 5 tomes parus. A partir de 15 ans)

Une passionnante plongée dans l’histoire récente avec Paul Colize

log-moment

C’est poussé par son éditeur que Stanislas Kervyn avait accepté de participer à cette émission littéraire. Il devait y « vendre » l’enquête qu’il venait de publier sur une tuerie qui avait lieu au Caire en 1954, tuerie dont son père fut une des 40 victimes. L’affaire n’ayant jamais été résolue, son éditeur lui avait fait miroiter l’espoir qu’un téléspectateur le contacte ensuite pour lui apporter des éclaircissements inédits. Stanislas n’y croyait guère et pourtant, en fin d’émission, l’inespéré se produit.

Parallèlement, nous suivons le parcours de Nathan Katz, un jeune juif rescapé des camps, qui arrive à New York en 1948 pour essayer de reconstruire sa vie. Il est rapidement repéré par « Le Chat », une organisation secrète prête à exploiter sa colère et sa haine envers les tortionnaires nazis auxquels lui, sa famille et son peuple doivent tant de malheurs.

Au fil des pages, le lien entre les deux parcours –celui de Kervyn, homme d’affaires richissime, hautain, sûr de lui et sans doute marqué par la mort de ce père qu’il a trop connu- et celui de Nathan, obnubilé par sa mission, va progressivement s’éclaircir.

L’ensemble donne un roman grave, une intrigue en forme de thriller historique, habitée par des personnages aux traits de caractère souvent peu engageants, mais auxquels, avec un rien d’empathie, on peut à tout le moins reconnaître des raisons d’être comme ils sont. Et c’est sans doute pour cela qu’ils nous habitent longtemps. Passionnant !

(Paul Colize sera notre invité le 14 octobre prochain, plusieurs exemplaires de ses romans vous attendent à la bibliothèque).

Braquages en Belgique

Bruxelles, février 2013

Complètement débordé et n’ayant pas de temps à consacrer à un nouveau dossier, l’avocat Jean Villemont promet, un peu malgré lui, à Adel Bachir, d’aller rendre visite à son fils qui vient d’être incarcéré à la prison de Forest.

Akim Bachir aurait tenté de braquer un bureau de poste et pris un témoin en otage, tout cela quasiment sous les yeux de la police… Cette affaire n’a guère de sens pour Jean. Pourquoi ce pauvre homme se serait-il jeté ainsi dans la gueule du loup ?

Au cours de ce même mois de février, un groupe d’individus pénètre au volant de grosses cylindrées dans la zone de l’aéroport de Zaventem et s’empare en quelques minutes à peine, sans le moindre coup de feu ni de blessé, d’un pactole de diamants dont la valeur est estimée à quelque 50 millions de dollars.concerto

Frank Jammet, braqueur repenti, qui mit sur pieds de nombreux braquages de fourgons dans les années 90, faisait-il partie de ce groupe ? Aurait-il replongé ? La police ne dispose pas du moindre indice qui pourrait l’incriminer.

Examinant les deux affaires en parallèle, Paul Colize nous emmène à travers les rues de Bruxelles et nous fait découvrir ce monde de gangsters dans un roman à l’écriture fluide et très bien documenté. Mêlant fiction et Histoire, il insuffle à son récit un rythme intéressant, alternant les points de vue et les époques, et tente de percer le mystère Franck Jammet et de comprendre si ces deux affaires pourraient être liées. Un polar captivant !

(Paul Colize sera notre invité le 14 octobre prochain, plusieurs exemplaires de ses romans vous attendent à la bibliothèque).

La Fureur de Lire dans vos bibliothèques : le programme

programme-fureur-2016

Un polar qui déménage!

l_avocat_le_nain_et_la_princesse_masquee

Avocat très connu à Bruxelles, spécialisé dans les affaires de divorce, Hugues Tonnon ne commet pas souvent d’erreur. Celle qui consiste à partager un repas avec une de ses clientes, puis à passer une partie de la nuit avec elle, en temps normal, il l’aurait évitée. Mais voilà, outre le fait que Nolwenn Blackwell, la cliente en question,  présente une plastique qui ne laisse aucun homme indifférent, il avait quelque peu forcé sur le vin durant le dit repas. La belle lui ayant demandé de la raccompagner, la galanterie de Tonnon avait parlé et une chose en entraînant une autre… Tout cela n’aurait sans doute pas porté à conséquence si le lendemain matin, l’avocat n’avait été réveillé par la police venue lui annoncer que le cadavre de Nolwenn avait été retrouvé à son domicile.

Il en faut peu pour réduire une bonne réputation à néant : une affaire légèrement scabreuse, des photos dans la presse à sensation et un flic hargneux croyant dur comme fer à la culpabilité de Tonnon ont suffit à faire de celui-ci un fugitif façon Harisson Ford dans le film du même nom. Pressé de toutes parts, l’avocat ne trouve effectivement pas d’autre solution que de mener lui-même l’enquête afin de démasquer le véritable coupable. Il devra voyager par monts et par vaux, affronter bien des périls en diverses contrées, accompagné par une journaliste à l’humeur exécrable et aux motivations peu claires. Echevelées et souvent très drôles, ses pérégrinations se révèlent crédibles et procurent un véritable plaisir de lecture qu’il serait dommage de bouder.

(Paul Colize sera notre invité le 14 octobre prochain, plusieurs exemplaires de ses romans vous attendent à la bibliothèque).