Archives Mensuelles: octobre 2012

Livres en grands caractères

6 nouveaux titres dans notre fonds d’ouvrages édités en grands caractères, spécialement à l’attention des personnes éprouvant des difficultés de lecture :

La jeune fille au miroir vert par Elisabeth McGregor

La nuit des abeilles par Josette Boudou

Le caveau de famille par Katarina Mazetti

Petit traité de vie intérieure par Frédéric Lenoir

Le brouillard de l’aube par Christian Laborie

Un bébé? non merci…par Emily Giffin

Tous ces ouvrages sont dès à présent à votre disposition!

Publicités

Matinée d’animation

En collaboration avec l’Accueil Extra-scolaire de Marchin, la bibliothèque a, ce mercredi matin, accueilli 2 groupes d’enfants âgés de 5 à 8 ans. En une petite heure de temps, et via divers jeux préparés spécialement à leur intention, ils ont pu découvrir le fonctionnement de la bibliothèque, le genre de livres qu’ils pouvaient y trouver, comment ces derniers sont équipés, comment ils sont rangés et comment les retrouver.

L’animation s’est terminée sur des coussins dans la salle de lecture par l’écoute d’une histoire au thème spécialement choisi pour ce 31 octobre : Halloween!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Après la rencontre…

Fidèles au rendez-vous, le public et l’auteur.

Et la soirée fut riche, les échanges entre les lecteurs et l’auteur s’enchaînant tout naturellement, comme entre de vieux amis qui auraient toujours quelque chose à se dire.

On parla de différence entre les cultures, des ravages que peuvent causer les stéréotypes et les idées toutes faites, on évoqua l’intelligence des gens que l’on dit ordinaires et  la petitesse de certains qui se pensent grands;  certains évoquèrent l’amour et la passion, d’autres l’histoire de notre pays ou même les noms des rues de Liège. Parce que parler de littérature, c’est sans doute dire pourquoi les bonnes histoires nous touchent, mais c’est aussi parler de la société et de nous, êtres humains, des liens qui nous unissent ou des barrières que l’on dresse.

Encore une belle soirée donc, de laquelle l’humour était loin d’être absent, menée par Armel Job, un auteur qui convainc et charme autant à l’oral qu’à l’écrit.

Cette soirée n’aurait pu être sans la collaboration attentive de l’équipe du Centre Culturel de Marchin, qui nous accueillait dans le cadre de ses ‘Vendredis soirs ». Nous les en remercions ici.