Coup de coeur : William Boyd

brazzaville plage

Ethnologue fraîchement diplômée, Hope Clearwater se voit proposer un poste dans un centre de primatologie implanté dans un coin reculé d’un lointain pays africain. Celui qui lui propose l’emploi n’est autre qu’Eugène Malabar, sommité dans le domaine et fondateur du centre. Le travail de Hope se révèle assez simple et néanmoins passionnant : il s’agit d’observer un groupe de chimpanzés selon la méthode mise au point par Malabar, soit une immersion complète de l’observateur au cœur du groupe des observés. Très vite, Hope va se rendre compte de l’autoritarisme sournois dont fait preuve Malabar dans la conduite du centre. Impossible pour qui que ce soit de ne pas respecter les consignes du patron, et encore moins de contester sa vision des relations entre les singes. Et c’est justement là que le bât blessera : Hope constatant que ‘tout n’est pas beau et gentil’ parmi les chimpanzés et que certains d’entre eux peuvent adopter des comportements presque trop humains, elle s’en ouvrira à Malabar, non sans conséquences.

Publié en 1991, ce roman de William Boyd mérite de ne pas être oublié, d’être découvert ou redécouvert tant l’auteur était à ce moment en pleine forme et nous livrait une histoire superbe, une intrigue foisonnante, pas du tout didactique, et dans laquelle la gravité et l’humour se répondent parfaitement.  Qu’ils soient strictement humains ou non, les personnages mis en scène se révèlent de la trempe de ceux que l’on n’oublie pas si facilement et, bien que cantonnées dans un cadre très limité, leurs parcours confinent à l’universel.

Publié le 9 novembre 2013, dans coups de coeur, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :