Archives Mensuelles: mai 2017

Le livre « papier » regagne du terrain

lemonde 5 mai 2017(« Le Monde » du 5 mai 2017)

 

Publicités

Lecture d’entre-deux tours

« La Présidente : tomes 1 et 2 » par François Durpaire et Farid Boudjellal

Et si Marine Le Pen remportait la prochaine élection présidentielle? Vu le succès de ses thèses auprès du grand public et le comportement suicidaire de ses adversaires politiques, le scénariste François Durpraire arrive à nous convaincre de la possibilité de la chose. Au fil d’une intrigue largement appuyée sur des informations factuelles (histoire de la 5ème République, passé du FN et extraits de son programme, dissensions avérées au sein du PS et des Républicains) mais également ancrée dans le quotidien d’une famille française de base (la grand-mère, ancienne résistante; les petits-enfants issus de l’immigration et adeptes d’une contre-offensive via internet), il nous fait suivre le devenir de la France après l’élection présidentielle. Le constat est rude et se base largement sur la pauvreté intellectuelle des cadres du parti qui, du jour au lendemain, se verraient propulsés à la tête de départements essentiels pour la survie du pays. Leurs recettes doctrinaires y feraient long feu, leur aveuglement têtu délabrerait le pays. La démonstration est limpide.

Le tome 2 nous propulse en 2021. Le premier mandat de la présidente s’achève et les sondages la donnent perdante au 2ème tour, supplantée par Mohamed Labbes, le leader du parti Fraternité. Un musulman à la tête de l’état, impensable pour celle dont l’objectif était de restituer sa grandeur au pays tout en rendant les étrangers responsables des troubles causés par sa propre gestion chaotique. Au lieu d’en tirer les leçons, la présidente décide de charger encore plus ses habituels boucs émissaires tout en serrant encore la vis sécuritaire. Tout aussi parfaitement ancré dans notre époque, ce deuxième tome de « La Présidente » annonce de manière très crédible la couleur probable du paysage socio-politique des prochaines années. Publié fin octobre 2016, le volume anticipe des décisions d’hommes politiques vérifiées il y a peu (la fermeture des frontières américaines pour certains musulmans) et montre la voie vers laquelle, en toute logique, certains votes et certains choix (le Brexit), vont nous mener.  Autre domaine dans lequel les auteurs risquent des prédictions : les avancées technologiques et leurs applications lorsqu’elles tombent en de mauvaises mains. Vous vous sentez déjà fliqués par Facebook et Apple ? Les possibilités de vivre pire sont multiples et la présidente et ses sbires ne rechigneront pas à les utiliser.

Les auteurs se réclament d’un nouveau courant : la « science-fiction civique », reconnaissons-leur une réussite dans le genre : impossible, à la lecture de ces deux volumes, de ne pas ouvrir les yeux.