Archives Mensuelles: décembre 2019

« Blues pour trois tombes et un fantôme » : une superbe balade liégeoise

Sous ce titre énigmatique, Philippe Marczewski dresse, en dix chapitres, un portrait de sa ville telle qu’il la voit, la déteste et l’aime au quotidien. Dix chapitres comme autant de balades dans Liège, au fil de ses différents quartiers et à la rencontre de leurs habitants, certains connus et d’autres moins. Au gré de ses promenades pédestres, il convoque des jazzmen célèbres, accompagne un photographe à l’affut de trognes citadines ou s’attarde dans un café avec une bande de potes. Prétexte à des moments de réflexion sur l’histoire de Liège ou sur le cours changeant de la Meuse à travers les siècles, le texte appuie aussi –souvent avec un humour réjouissant– là où ça fait mal : les décisions politiques absurdes et l’urbanisme incohérent en prennent pour leur grade. Sans verser dans le regret larmoyant du temps passé, Marczewski plonge dans ses souvenirs d’enfance, évoque des modes de vie passés à jamais et remet quelques idées en place sur l’immigration.

Les dix textes se révèlent d’une rare densité et d’une beauté littéraire éblouissante. Ils regorgent de phrases que l’on se plait à relire et même à noter pour plus tard. Celle-ci par exemple : «…et je laisse comme un chien fidèle s’ébattre la mélancolie, nul besoin de la siffler, elle reviendra d’elle-même ». Un bonheur !