Archives du blog

Coup de coeur : Jean-Philippe Blondel

Le hasard assied Cécile et Philippe l’un à côté de l’autre, dans le train de 06h41 à destination de Paris. Ils se sont perdus de vue depuis vingt-sept ans et auraient préféré ne jamais se revoir : l’aventure qu’ils ont eue ensemble à l’époque s’est fort désagréablement terminée. Ce trajet fait remonter à la surface des souvenirs qu’ils voulaient enfouis et qui, sans qu’ils en soient nécessairement conscients, ont influé sur le cours de leur existence. Que faire de l’amertume, des regrets qui les animent aujourd’hui ? Doivent-ils, veulent-ils retrouver un semblant de dialogue ?6h41

Une heure trente de trajet dans la tête de chacun des protagonistes, voilà ce que vous propose de vivre Jean-Philippe Blondel dans ce fort agréable volume. S’il repose sur, évidemment, bien peu d’action, sinon sous forme de flash-back, la fluidité de la narration vous entraîne de façon irrésistible vers la page suivante. Vous entrez dans la peau de ces personnes somme toute très ordinaires ; vous vous surprenez à essayer de faire le lien entre le passé et le présent, avant même qu’il ne vous soit dévoilé ; vous galopez vers la fin en redoutant qu’elle n’arrive trop vite. Style simple mais efficace, vies simples mais richement mises en scène, histoire on ne peut plus simple mais incroyablement prenante. Une grande réussite avec, apparemment, peu de choses.

Publicités

Cercle de lecture du mois d’octobre 2009 : « This is not a love song » de Jean-Philippe Blondel

Le mardi 20 octobre (17h30 au second étage de la Bibliothèque de Marchin, Place de Belle-Maison, 2), les membres du Cercle de lecture se retrouveront autour d’un roman de Jean-Philippe Blondel, « This is not a love song ».

thisisnotalovesong@jean-philippeblondel

Sixième roman de cet auteur français, voici le résumé que l’on peut découvrir sur le site des Editions Robert Laffont : Dans ses années de jeunesse, la « lose » lui collait à la peau. Aujourd’hui Vincent a le vent en poupe et la quarantaine conquérante : marié à une fille de la grande bourgeoisie britannique, père de deux enfants, il dirige à Londres une chaîne de restauration en plein essor. Pour cela il a dû fuir : la France et sa petite classe moyenne engourdie, ses parents et leur pavillon « qui craint », son frère et sa vie étriquée – et Étienne, son meilleur ami, son double inversé, dont il n’a plus jamais pris de nouvelles. Étienne qui a suivi le chemin opposé – Étienne qui est devenu SDF. Mais cela, Vincent l’ignore. Jusqu’à ce mois de juillet où il revient dans sa ville natale. Et se prend en pleine tête ses certitudes d’homme qui a « réussi » sans un regard pour ceux qu’il laissait derrière lui…

Si vous aimez (ou non) Jean-Philippe Blondel ;

Si vous avez apprécié (ou pas du tout) ce roman ;

Si vous êtes passionné de lecture tout simplement ;

Si vous êtes curieux de découvrir comment ça marche un Cercle de lecture …

Voici au moins 4 bonnes raisons de pousser la porte du Cercle de lecture le 20 octobre prochain. Vous serez chaleureusement acueilli !

Pour toute information complémentaire, n’oubliez pas que nous sommes à votre disposition au 085 / 27 04 21 ou au comptoir de prêt pendant les heures d’ouverture de la bibliothèque.